A La Une

Xiaomi et Oppo travailleraient sur leur propre modem 5G pour smartphones

Pour proposer de la 5G dans les smartphones, il faut passer soit passer par les solutions génériques de Qualcomm ou MediaTek soit disposer de ses propres ressources, comme Huawei a pu le faire avec ses SoC Kirin et ses modems Balung et comme pourrait le proposer Apple d’ici peu.

Et justement, plusieurs fabricants chinois seraient en train de développer leur propre modem 5G. Ce choix, qui demande du savoir-faire et des investissements importants, n’est pas accessible à tous mais permet de disposer de solutions calibrées pour les produits et de limiter le versement de droits de licence pour l’utilisation de solutions clé en main.

On peut éventuellement rajouter la réduction du risque de se voir interdire brutalement l’accès aux puces et technologies d’origine américaine, comme le subit actuellement Huawei.

Xiaomi Mi Mix Fold 11 Surge C1

Xiaomi Surge C1

Selon le site Digitimes, Xiaomi et Oppo suivraient cette voie avec la possibilité d’une annonce fin 2021 ou début 2022. Le premier a déjà rappelé lors de la présentation du Xiaomi Mi Mix Fold qu’il était déjà capable de proposer ses propres composants dédiés, à l’image de l’ISP Surge C1, après avoir déjà tenté de développer son propre SoC il y a quelques années.

Ces premiers modems 5G seront sans doute uniquement compatibles avec les fréquences sub-6 GHz, les fréquences millimétriques n’étant maîtrisée que par Qualcomm et bientôt MediaTek.

Dans le domaine des modems 5G génériques, il faudra toutefois aussi compter avec le chinois Unisoc qui a commencé à proposer ses premiers produits, avec l’espoir de devenir une alternative à Qualcomm ou MediaTek.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’abonner à La Newsletter