Veille Socio Economique

Savez-vous gérer vos émotions ?

Savez-vous gérer vos émotions ?

Bien souvent, on les redoute car elles nous submergent. Bien souvent, on veut les “mettre sous cloche” pour ne plus avoir à les subir. L’émotion a en réalité une fonction vitale car elle transmet une information qu’il faut intégrer et prendre en compte.

Je m’abonne

Vous rappelez-vous la dernière fois où la colère a guidé une de vos actions ? Vous souvenez-vous de la joie que vous avez ressentie et qui vous a fait manquer de discernement ?

Vous vous en mordez peut-être encore les doigts aujourd’hui… Emotions que l’on dit positives, émotions que l’on dit négatives, quelles sont les astuces pour mieux les gérer ? Quelles sont les 6 émotions de base ? Comment leur donner leur juste place ?

Les 6 émotions de base

A l’opposé des émotions sociales construites avec l’éducation ou la culture, les émotions de base sont universelles et innées. Impossible donc de tricher !

Le terme émotion” prend sa racine étymologique dans le latin “motio“, qui veut dire “mouvement” et “e“, “qui vient de“.

Le but de l’émotion est donc de nous faire réagir : les ressentir est donc tout simplement normal… C’est le contraire qui serait beaucoup plus alarmant !

La joie

Souvent assimilée à une émotion positive, elle traduit un état de bien-être et de satisfaction intenses, généralement en lien avec nos valeurs. Moteur de confiance et d’estime de soi, la joie est bien souvent communicative.

La colère

Elle est perçue comme négative car dévastatrice. Elle est ressentie lorsque l’intégrité personnelle ou professionnelle est atteinte ou bafouée, lorsqu’un besoin exprimé n’est pas reconnu. Elle s’exprime lorsque les valeurs ne sont pas respectées.

La tristesse

Comme la colère, on cherche à la cacher pour ne pas paraître ” faible “. Elle apparaît avec le manque, le deuil et est souvent accompagnée de larmes. Elle est souvent passagère et sa durée est différente selon l’évènement et l’individu.

La peur

Elle se manifeste quand nous sommes en danger et nous incite à fuir pour nous mettre en sécurité. Elle n’a rien à voir avec la peur sociale ressentie par exemple lors d’une prise de parole ou d’un rendez-vous à fort enjeu.

La surprise

Elle est de courte durée et apparait à l’annonce ou à la découverte d’un événement inattendu. Elle laisse généralement la place à une autre émotion : colère, joie, tristesse…

Le dégout

Il se caractérise par une profonde aversion envers une situation ou un individu. Il se manifeste par un désir de fuite.

Comme vous pouvez le voir, les émotions sont également très fortement liées aux différentes étapes de la conduite de changement en entreprise. Ce sont des indicateurs utiles en termes de motivation des équipes.

Comment gérer ses émotions ?

Avant de gérer ses émotions, si nous prenions tout d’abord le temps de les accepter afin de leur accorder la place qui est la leur ? L’émotion est un messager, qui nous transmet une information précise à un instant donné. Elle agit comme une alerte pour nous mettre en mouvement.

Il est donc primordial de les accueillir pour entendre et comprendre ce qu’elles ont à nous dire.

Voici cinq conseils pour gérer vos émotions, que ce soit dans l’environnement professionnel ou dans la sphère personnelle :

Se connaître

La connaissance de soi développe l’empathie et la bienveillance. Elle permet de ne pas faire à l’autre ce que nous ne voulons pas subir.

Être dans l’écoute active

L’écoute active a un effet positif autant sur celui qui la reçoit que sur celui qui la pratique. C’est une disponibilité totale qui se joue sans ego ni volonté de domination. Elle apaise et permet à chacun d’exprimer et partager son point de vue.

S’exprimer régulièrement sur ce que l’on ressent

C’est le meilleur moyen pour éviter “l’effet cocotte minute“, qui soulage momentanément mais dont les conséquences peuvent être dommageables et parfois irréversibles.

Se focaliser sur les aspects que l’on peut changer

Nous avons tous le pouvoir de stopper nos critiques incessantes, limiter nos jugements et orienter nos pensées. En revanche, nous ne pouvons pas contrôler les comportements des autres, leurs émotions ou leurs pensées. Cela ne sert donc à rien de s’énerver.

Evacuer la pression…

En choisissant une activité qui vous convient : méditation, massage, sport, cuisine, jardinage, lecture, CNV, sophrologie, …

Les émotions ne sont ni positives, ni négatives. Elles sont légitimes et leur objectif est de vous faire vous remettre en question pour vous transformer.

Il n’existe pas de “recette toute faite” pour les gérer. En revanche, les réguler va vous permettre de développer votre intelligence émotionnelle, indispensable pour prendre des décisions éclairées et maintenir des relations saines avec votre entourage.

Méfiez-vous également des professionnels et des ouvrages qui vous promettent des miracles, c’est un leurre. Soyez à l’écoute de ce que vous ressentez et repérez les mécanismes déclencheurs pour anticiper vos réactions. C’est le premier pas vers la confiance en soi et une meilleure estime de soi.

Pour en savoir plus

Agnes Menso est coach de chefs d’entreprise et d’équipes dirigeantes pour son agence éponyme. Consultante en conduite du changement et médiateure, elle est spécialisée dans les projets de transformation des PME et des ETI.

Je m’abonne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’abonner à La Newsletter