A La Une

Malgré le Brexit, les opérateurs ne devraient pas ajouter de coûts d’itinérance pour le Royaume-Uni

Intégré à l’Union européenne, le Royaume-Uni suivait les mêmes réglementations que les Etats membres en matière de suppression des surcoûts d’itinérance dans la zone Europe.

Avec le Brexit, les accords se dénouent dans de nombreux secteurs économiques. Qu’en sera-t-il des opérateurs mobiles et des communications mobiles en itinérance et reviendra-t-on à un système de surcoût en roaming ?

antenne-mobile

Les détails ne sont pas encore complètement figés mais il apparaît déjà que les opérateurs mobiles français ne devraient pas facturer de surcoûts d’itinérance en cas d’appels depuis la Grande-Bretagne vers la France, indique Le Figaro.

Pas de grands changements à prévoir

De la même manière, les opérateurs britanniques ne devraient pas appliquer de surcoûts pour les résidents appelant depuis la France. En appliquant le Brexit, le Royaume-Uni sort pourtant des accords de roaming européens et n’est plus tenu de les appliquer.

Il vaudra donc mieux tout de même vérifier auprès de son opérateur les conditions de roaming post-Brexit pour éviter les mauvaises surprises, même si le gouvernement britannique a demandé la mise en place d’un système d’alerte des abonnés en cas de dépassement d’un certain seuil de leur forfait.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’abonner à La Newsletter