Actualité Professionnelle

Le nomadisme en entreprise comme réponse au Covid-19 : l’exemple du Flex office

En permettant le télétravail, le Flex office réduit en effet les déplacements des salariés et répond aux nouvelles exigences sanitaires.

Le fonctionnement du Flex Office

Le Flex office est une pratique caractéristique du nomadisme en entreprises ; contrairement au principe du bureau attitré, le Flex office suppose une attribution des postes en fonction des usages et activités. Très concrètement, le salarié ou collaborateur de l’entreprise choisit son poste en fonction de son planning personnel et donc des tâches qu’il doit accomplir dans la journée. Le Flex Office englobe par conséquent le télétravail ou le travail réalisé chez un client. Cette nouvelle pratique suppose une optimisation des espaces envisagés comme autant d’ambiances de travail, et divisés entre salles de réunion, phone boxes, espaces privés pour les RDV client qui exigent une certaine confidentialité etc. Le salarié ou collaborateur doit pouvoir choisir le poste le plus adapté à un instant donné. Si le Flex office suppose une mise en commun des outils de travail, il suppose néanmoins une capacité d’autonomie de la part des travailleurs dont la créativité se trouve ainsi stimulée. Cette organisation nomade favorise également la productivité et les liens entre collaborateurs, contribuant à l’émergence d’une véritable culture propre à l’entreprise.

Une organisation adaptée à la crise de Covid-19

Le Flex office est une solution nomade qui semble particulièrement adaptée à la crise sanitaire provoquée par la Covid-19 : en permettant le télétravail, le Flex office réduit en effet les déplacements des salariés et répond aux nouvelles exigences sanitaires. Dans la mesure où les espaces de travail ne sont plus personnalisés, il est en outre bien plus simple d’assurer le respect des distances entre les différents postes et d’assurer leur désinfection régulière et minutieuse. L’environnement connecté – 4G, Wifi, fibre, cloud etc. – dont chacun peut désormais disposer vient ainsi “libérer” le salarié de son espace de travail, dans une perspective de management moderne garantissant un plus grand confort et une moindre exposition au coronavirus. Cependant la généralisation du Flex Office doit s’accompagner d’une culture d’entreprise ouverte à ce nouveau mode de travail, et capable de fournir aux salariés un véritable plan d’action garantissant leur efficacité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’abonner à La Newsletter