Uncategorized

La transformation digitale du secteur de l’éducation, au-delà de la crise du COVID-19

La transformation digitale dans le secteur de l’éducation est devenue essentielle ces derniers mois. Et elle a pris un nouveau tournant avec le reconfinement et la fermeture des établissements d’enseignement supérieur.

Aujourd’hui, les établissements dans l’éducation, outre cette adaptation nécessaire au regard du contexte actuel, doivent voir au-delà de la crise et se concentrer davantage sur le cycle de vie complet des élèves, de l’admission à l’obtention du diplôme, et même au-delà avec les anciens élèves, en matière de transformation digitale. Comme les écoles proposent chaque année une meilleure offre à des groupes de candidats plus nombreux, il en résulte un environnement plus compétitif pour attirer les élèves. Cela signifie que les établissements d’enseignement doivent investir plus d’efforts, de temps et d’attention dans la création d’une expérience significative pour les étudiants, qui doit notamment répondre à un besoin croissant en termes de digitalisation. Il n’est donc pas surprenant que les processus, tout au long de la scolarité et à mesure qu’ils se développent, deviennent de plus en plus coûteux et requièrent de plus en plus de travail.

La clé du succès consiste à créer une base solide à partir de laquelle attirer et retenir les étudiants, afin qu’ils se sentent connectés, capables de trouver les ressources dont ils ont besoin pour réussir pendant leurs études, et attachés à leur établissement, même une fois diplômés. Pour ce faire, les écoles doivent s’efforcer de briser les silos d’information entre les départements et l’administration afin d’obtenir une vision à 360 degrés de l’étudiant. Les plateformes digitales sont une technologie fondamentale pour aider à construire et à cultiver une communauté, aussi bien humaine que virtuelle, qui facilite la collaboration et la communication, de sorte qu’il est possible de suivre et d’exploiter chaque étape de l’expérience d’un étudiant. Grâce à la transformation digitale, le corps enseignant peut conseiller les élèves et les aider à réussir sans avoir à recourir constamment à des processus manuels et susceptibles d’entrainer des erreurs. Cela permet de gagner du temps et de réduire les coûts de main-d’œuvre tout en créant une expérience plus cohérente tout au long du parcours scolaire.

La digitalisation des documents, rôle clé de l’expérience étudiante

Le monde des documents est un microcosme du paysage de la transformation numérique. Cela est dû principalement à l’importance des données dans chaque organisation, et au fait que les documents essentiels qui réglementent les relations ou formalisent les accords sont construits à partir de ces données. C’est particulièrement vrai dans les établissements scolaires. Les données recueillies auprès des étudiants et des professeurs sont essentielles au succès et à la santé de l’institution, et les documents sont la principale méthode pour communiquer des informations et prendre des mesures. Ils constituent également le moyen essentiel pour renforcer l’image de marque de l’établissement.

Pour tirer parti de l’important volume de données à leur disposition, les institutions ont besoin de pouvoir suivre leur évolution, d’analyser les informations que ces données peuvent offrir et d’acquérir des connaissances sur la base de celles-ci. Au niveau individuel, l’accès à des données complètes sur les étudiants permet aux établissements d’enseignement de bénéficier d’une vue sur l’ensemble du parcours et du profil des élèves, et d’offrir à chacun d’entre eux des expériences personnalisées par le biais de documents. L’impact de ces derniers sur l’expérience est en effet important, depuis les lettres d’admission, en passant par les fichiers pédagogiques jusqu’à la sensibilisation des anciens étudiants. Contrats, candidatures, examens en ligne ou encore brochures, tous jouent un rôle sur l’expérience de chaque individu dans l’écosystème de l’établissement, que ce soit les étudiants, le corps enseignant et le personnel de manière générale. Plus les processus documentaires sont menés de manière efficace et transparente, meilleurs sont les résultats. En revanche, s’il s’agit de processus manuels, ils sont bien souvent lents, incohérents et sujets à l’erreur. Par conséquent, les documents et leur mode de gestion sont directement liés au succès global de l’institution.

Le COVID-19 a remis en question et modifié le modèle traditionnel d’éducation en classe et a prouvé que l’apprentissage est possible de n’importe où. La pandémie a accéléré la transformation numérique dans le secteur de l’éducation. Aussi, il est aujourd’hui important que les étudiants et les professeurs intègrent ces changements, avec notamment une plus grande ouverture à l’utilisation de la technologie et des appareils, tant dans les processus d’enseignement que d’apprentissage ; un enjeu majeur pour l’évolution et l’avenir du secteur de l’éducation.