A La Une

Chine : la police démantèle un vaste réseau de triche aux jeux vidéo

La police de Kunshan a été épaulée par le géant des télécoms Tencent, qui est également un pilier du jeu vidéo en Chine. Une opération conjointe et coordonnée a ainsi mené à l’interpellation de 10 personnes et la saisie de 46 millions de dollars de biens, notamment à travers plusieurs voitures de luxe.

jeux video

Il s’agissait de mettre un terme aux activités de l’un des plus vastes réseaux de triche de jeux vidéo au monde baptisé “Chicken Drumstick” (Pilon de poulet) qui vendait des offres d’abonnement à des logiciels de triche dans divers jeux vidéo multijoueurs comme PUBG, Overwatch ou Call of Duty Mobile.

Les abonnements variaient de 10 à 200 dollars par mois, plusieurs sites sur Internet proposaient l’accès à ces outils de triche dans des centaines de pays. Les revenus estimés du réseau dépassent les 76 millions de dollars.

Mais si la police indique qu’il s’agit du plus gros réseau arrété à ce jour, il ne s’agit ici en réalité que d’un réseau parmi des centaines qui existent et continuent de mener à bien des activités illégales.

Le fait que ce type d’activité devienne aussi rentable attire désormais l’attention des autorités qui y voient une façon de financer parfois d’autres réseaux parfois criminels ou terroristes. Plus que pour lutter pour l’équité des joueurs, les autorités voient dans ces activités non déclarées un manque à gagner fiscal, mais aussi l’occasion pour des criminels de financer d’autres activités de façon complètement opaque et avec une grande efficacité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’abonner à La Newsletter