Uncategorized

AMD pourrait se tourner vers Samsung pour sa production de GPU et d’APU

Si AMD utilise depuis plusieurs années la gravure en 7 nm pour ses composants, c’est grâce à ses liens avec le fondeur taiwanais TSMC. Toutefois, entre pandémie ralentissant les opérations et demande accrue pour les gravures les plus fines, il va peut-être falloir trouver d’autres fondeurs.

Il se murmure ainsi que la firme pourrait faire appel à Samsung Foundries pour produire une partie de ses GPU et APU prochainement, alors que TSMC gère la totalité de la production jusqu’à présent.

Certains acteurs comme Apple accaparent une grosse partie des capacités de production de TSMC et réservent déjà pour l’après-7 nm, à savoir la gravure en 5 nm (déjà totalement réservée) et celle en 3 nm pour laquelle la firme à la pomme devrait de nouveau être prioritaire.

AMD Radeon RX 6900XT 02

Samsung, déjà à la production des cartes graphiques Nvidia

AMD ayant déjà du mal à répondre à la forte demande sur ses produits les plus récents (quand ils ne sont pas accaparés par les scalpers), il serait logique de voir l’entreprise se tourner vers le groupe coréen pour compléter la production des processeurs Ryzen mobiles et des cartes graphiques Radeon, dont les gammes commencent à s’étirer.

Il serait ainsi éventuellement possible d’accéder rapidement à la gravure en 3 nm de Samsung pour des productions que TSMC ne pourrait de toute façon pas honorer. Et les liens entre Samsung et AMD s’en trouveraient ainsi renforcés…

Et après tout, le groupe coréen se charge déjà de la production des cartes graphiques RTX 30 de Nvidia, en utilisant certes une gravure en 8 nm.