Actualité Professionnelle

3 clichés sur la gestion des temps à (définitivement) oublier

Le sujet de la gestion du temps possède son lot de stéréotypes relativement tenaces qui font qu’aujourd’hui, ce domaine, pourtant essentiel, n’est pas toujours apprécié à sa juste valeur.

1/ “C’est du contrôle”

Prenez un dirigeant ou un manager en manque total de confiance auprès de ses équipes. Ajoutez une vérification constante des heures travaillées avec des remontrances pas toujours bienveillantes à la clé. Le résultat : vous obtenez l’un des stéréotypes les plus tenaces concernant la gestion du temps en entreprise.

Une image négative, nocive même, que personne n’envie et qui malheureusement existe. Mais qui n’est pourtant pas le reflet de toutes les organisations. Ni de tous les processus de gestion du temps qui existent (et ils sont nombreux).

On compte de nombreux mauvais managers, devons-nous supprimer la fonction managériale pour autant ? Vous avez déjà la réponse à cette question. Et bien pour la gestion des temps en entreprise, c’est la même chose. La question n’est pas vraiment “comment fonctionne la gestion du temps ?”, mais plutôt : “pourquoi est-elle mise en place ?”. Et surtout “que peut-elle m’apporter ?”. Des questions qui ont véritablement du sens puisqu’elles font référence aux besoins et attentes de chacun, dirigeant comme collaborateurs, et de tous les leviers nécessaires pour y répondre correctement. Or une partie des réponses à ces questions se trouvent dans les temps alloués aux différentes tâches liées à notre fonction.

2/ “Ce n’est pas dans l’intérêt du salarié”

Et pourtant si. La gestion du temps c’est justement LE processus qui va permettre aux collaborateurs de mieux savoir comment organiser leurs quotidiens. Encore plus dans la période que nous traversons où nous sommes nombreuses et nombreux à avoir vu notre environnement de travail fusionner avec notre lieu de vie personnel.

Une évolution pas forcément souhaitée par tout le monde, mais qui a eu le mérite de remettre une question essentielle à l’ordre du jour : “quid de mon équilibre vie pro / vie perso ?”. Une interrogation importante auparavant et encore plus maintenant que nous travaillons directement dans nos lieux de vie personnels.

Aujourd’hui, gérer son temps, c’est parvenir à travailler tout en s’occupant de son domicile et de ses proches. Un quotidien qui peut certes se résumer en quelques mots, mais qui en réalité est loin demande beaucoup plus.

C’est justement pour mieux faire face à cette complexité que la gestion des temps devient primordiale puisqu’elle va mettre en lumière les besoins et attentes de chacune et chacun et de tout ce qu’il faut apporter pour trouver son équilibre.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde en constante évolution et pour y faire face, les équipes ont plus que jamais besoin de flexibilité dans leur quotidien. Sauf que pour amener la flexibilité dont nous avons besoin, nous devons comprendre comment gérer nos journées. Et c’est exactement pour ça que la gestion des temps va entrer en jeu.

3/ “C’est dépassé”

Comment prétendre que la gestion des temps n’a pas sa place à l’heure du bien-être et de la qualité de vie au travail des équipes. Deux sujets qui, eux, n’ont jamais été autant d’actualité. Surtout, cela vous permet d’avoir une vision globale sur vos propres performances et celles de vos collaborateurs.

En d’autres termes, vous pouvez avoir une vision globale du fonctionnement de votre organisation afin de repérer et comprendre les dysfonctionnements. Et ainsi trouver les solutions les plus adaptées pour faire face aux problématiques rencontrées.
 

  • Une personne passe trop de temps sur une tâche ? D’où viennent ses difficultés ? Comment y répondre ?  (formation, adaptation des tâches, travail en équipe, etc.)
     
  • Quelqu’un semble faire un nombre d’heures excessif ? Quelle est l’origine d’une telle implication ? Quels sont les risques ? (Burnouts, épuisement, etc.)
     
  • ·Un collègue semble en perte de productivité ? Comment expliquer ce changement ? Quelles solutions déployer pour l’accompagner ? (déléguer, former, accorder du repos, etc.)

Bref, vous l’aurez compris, maintenant plus que jamais, le sujet reste central pour une organisation.

Un sujet parfois controversé, mais toujours essentiel pour le bien-être de tous

Oui ce sujet prête parfois à débat, oui il a malheureusement pu être utilisé à mauvais escient par des salariés comme des employeurs. Mais il reste essentiel pour le bien-être et l’engagement de tout le monde.

Droit à la déconnexion, risques psychosociaux, équilibre vie pro / vie perso, quête de sens, nombreux sont les sujets qui en découlent. Puisque nous vivons désormais dans un “monde nouveau” comme on peut l’entendre pourquoi n’en profiterions-nous pas pour oublier ces quelques stéréotypes qui n’ont plus de sens aujourd’hui pour enfin aller de l’avant ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

S’abonner à La Newsletter